Peche Dz

Surfcasting

La Pêche en surf-casting

La Pêche en surf-casting

La Pêche en surfcasting

Le surf-casting se pratique traditionnellement sur des plages de sable. Néanmoins, quand celles-ci sont moins productives, d’autres secteurs peuvent être intéressants à pêcher.

Les zones aux fonds mixtes présentant du sable, des roches et des herbiers ou celles situées à proximité immédiate d’enrochements peuvent alors constituer d’excellents postes, surtout lorsque la mer bouge et brasse ces substrats riches. C’est ainsi le cas des petites criques de sable encadrées d’enrochements ou de falaises comme les criques, les calanques, les abers ou les rias.

Les épis placés perpendiculairement sur une plage, les longues digues rocheuses au pied desquelles se trouve une zone sableuse ou encore les plateaux rocheux présentant des taches de sable sont également de très bons spots.

Il existe aussi des secteurs paraissant plats et uniformes mais qui possèdent une cassure rocheuse à distance de lancer. Et c’est bien souvent dans ces forts reliefs sous-marins que se trouvent les poissons ! La difficulté pour le pêcheur en surf-casting sera alors d’éviter de trop souvent accrocher son plomb dans ces fonds irréguliers – surtout par mer agitée ou lors du combat avec le poisson. Il existe pourtant des solutions ingénieuses pour pouvoir pêcher dans ce type d’environnement sans avoir à changer constamment son bas de ligne.

En surf-casting, ces zones à fonds mixtes doivent tout d’abord être pêchées précisément. Les pêches à la calée à faibles distances peuvent permettre de pêcher directement la roche grâce à quelques astuces.

Mais pour les pêches à grandes distances, les zones plus « propres » comme les bancs de sable à proximité des roches seront privilégiées.

C’est ainsi le cas du pourtour d’une tête de roche isolée, de l’abord immédiat d’éboulis provenant d’une façade rocheuse ou encore d’une crique présentant des fonds sableux parsemés de rochers épars.

Il peut également s’agir d’une barrière rocailleuse ou d’un plateau rocheux qui sépare le pêcheur de la zone visée.

Dans ce type d’environnement hostile, il sera donc nécessaire d’utiliser des systèmes permettant d’éviter d’accrocher son plomb lors de la récupération sur ces reliefs rocheux.

Dans tous ces cas, la diversité des substrats font de ces secteurs d’excellentes zones à prospecter car ils attirent de nombreux poissons de passage qui viennent y glaner leur nourriture (daurades royales, bars, etc.).

Certaines espèces y sont même sédentaires (sars) et ne se déplaceront que sur de courtes distances. Il sera donc nécessaire de pêcher suffisamment près de ces structures rocheuses pour espérer les toucher.

Plus on pêche à de grandes distances et plus l’angle du fil avec le plomb est réduit lors de la récupération. Même avec une canne relativement grande, ce dernier traîne ainsi sur le fond, ce qui multiplie les risques d’accrochages.

C’est la raison pour laquelle il est conseillé d’avoir un moulinet avec un fort ratio afin de récupérer son plomb très rapidement dans ce type d’environnement.

Mais même ramenés à grande vitesse, des plombs compacts communément utilisés en surf-casting (ex : portugais, D.C.A., Sporteens, etc.) heurtent le fond et se coincent souvent dans les roches ou les failles. 

Les plombs eux-mêmes peuvent avoir un profil leur permettant de prendre appui sur l’eau et de passer au-dessus des fonds encombrés.

Il est aussi possible d’utiliser des plombs surf-casting possédant des ailettes latérales.

En offrant une meilleure portance dans l’élément liquide lorsqu’on les ramène, ils permettent eux aussi de faire décoller rapidement votre lest du fond.

Outre la forme même de vos lests, il existe également des montages surf-casting permettant de faire remonter le plomb au dessus des fonds rocheux et qui évitent ainsi les accrochages quand on les ramène ou lors du combat.

Le meilleur d’entre eux est sans conteste le Pulley Rig.

Ce montage offre la particularité de coulisser librement, aussi bien au niveau du bas de ligne ayant l’hameçon que sur la partie soutenant le plomb. En effet, le Pulley Rig est attaché à l’arraché via un rolling (ou un mini coulisseau) qui lui assure une parfaite circulation dans les deux sens.

Le Pulley Rig s’avère parfait pour pêcher une zone propre entourée de fonds rocheux ou parsemés d’algues.

Il sera néanmoins nécessaire d’adapter sa plombée aux conditions rencontrées.

Effectivement, ce montage ne doit pas dériver vers les zones encombrées où il pourrait s’accrocher.

En absence de courants, un plomb bombe ou D.C.A. peut alors convenir.

Notez que ces derniers offriront l’avantage d’être très peu accrocheurs s’ils rencontrent de la roche.

Mais quand la mer commence à s’agiter, nous vous recommandons alors d’utiliser un plomb de type Portugais qui tient mieux le fond. Quand les vagues commencent à forcir et à créer de puissants courants, il sera même possible d’utiliser un plomb débrayable.

Lorsqu’un poisson est pris, celui-ci tire le bas de ligne et fait remonter le plomb qui vient en butée contre l’émerillon rolling.

Avec la tension générée par le combat, ce lest est alors dans l’alignement de votre corps de ligne et se trouve donc au-dessus des reliefs rocheux , limitant ainsi de façon considérable les risques d’accrochages.

 

 

 

Previous Post

Next Post

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *