Peche Dz

L’Histoire et Le Bon Choix De La Canne à Pêche

La définition Dans le dictionnaire annonce: Matériel de pêche formé d’un corps rigide et effilé à l’extrémité souple, c’est ce que l’on appel, le scion de la canne à pêche.

De longueur variée, composée de matériaux divers comme le bambou, le roseau, le carbone ou divers matériaux composite, la canne à pêche peut être en un ou plusieurs brins, pouvant être dotée d’anneaux et d’un moulinet !

Les pêcheurs d’expérience ont surement connus la fameuse canne en bambou refendu de nos grand-pères : une canne d’homme, ou il fallait avoir des bras costaux pour la tenir une journée entière même si la pêche de l’époque était beaucoup plus statique qu’aujourd’hui.

Quoi qu’il en soit personne ne connait vraiment le nom de l’inventeur de cette fameuse canne à pêche.

Par contre l’inventeur de la première canne dite « moderne » porte le nom de Samuel PHILIPPE en 1860 , les cannes à pêche ont très vite oubliées le bambou pour passer en Duralumin, un alliage d’aluminium permettant de donner à la canne une rigidité accru avec un petit gain de poids plutôt minime.

Puis un américain, le Dr Arthur M. HOWALD imagina la canne à pêche en fibre de verre. Enfin, un français, Mr Dubois inventa la canne en fibre de verre creuse permettant l’innovation des cannes télescopiques.

De nos jours la canne à pêche est en fibre de carbone : plus légère, ultra résistante, c’est le matériau par excellence, issu des toutes dernières évolutions prodiguées par les avancées de l’aérospatiale dans les années 80.

Une innovation majeure pour nous pêcheurs, avec un confort de pêche augmenté, sans compter sur la précision et la resonance nous permettant de faire des merveilles contre des poissons de plus en plus éduqués.

Comment Choisir Sa Canne à Pêche!

De nos jours les cannes à pêche sont de petits bijoux, de conception de plus en plus complexe et il est très vite difficile de s’y retrouver.

Les caractéristiques telles que la puissance, la résistance ou encore l’action peuvent très vite perdre le débutant voulant s’équiper correctement.

On va essayer d’expliquer tout cela facilement!

Actuellement, les cannes à pêche sont constituées de fibre de carbone liées entre elles avec de la résine généralement de type époxy, apportant les meilleurs caractéristiques mécaniques !

Cependant on commence à trouver certaines cannes avec des fibres de kevlar, mais restons sur ce que l’on trouve le plus, les fibres de carbone.

Pour choisir la canne adaptée à son utilisation, il faut choisir suivant quatre grandes critères qui sont : La résistance, la puissance, l’action et sa longueur.

1 La Résistance

Les fibres de carbone sont classées en différents modules permettant de juger de leur résistance (limite à la rupture).

Le carbone HR (Haute Résistance) avec un module de 230 GPa

Le carbone MI (Module Intermédiaire) avec un module de 300 à 350 GPa

Le carbone HM (Haut Module) avec un module de 400 GPa

Le carbone HMS (Haut Module Supérieur) avec un module de 450  à 600 GPa

Le carbone THMS (Très Haut Module Supérieur) avec un module de 650 GPa et plus

GPa = Giga Pascal, plus le module est élevé, plus la canne à pêche sera rigide et résistante pouvant donc délaisser la souplesse pour cette caractéristique !

2 La Puissance:

C’est le poids que vous pourrez approximativement lancer et manier avec votre canne à pêche, rien à voir avec le poids du poisson que vous pourrez ramener ! Le poids exprimé en gramme, peut également être retrouvé en OZ (un oz est égal à 28gr) ! Malheureusement, les fabricants peuvent de temps en temps surestimer ou sous-estimer une canne à pêche c’est à vous de vous en faire votre propre idée même si la puissance écrite sur votre canne vous donne de bonne information !

Voici les différentes puissances ou plutôt plage de puissance que l’on peut y retrouver :

  • Canne UL (Ultra Light) : 0.4gr à 5gr
  • Canne L (Light) : 2gr à 7gr
  • Canne ML (medium Light) : 3gr à 10.5gr
  • Canne M (Medium) : 5gr à 21gr
  • Canne MH (Medium Heavy) : 7gr à 28gr
  • Canne H (Heavy) : 10gr à 40gr

Canne XH (Extra Heavy) : 25gr à 80gr

On peut d’une manière général choisir sa canne en fonction du poisson recherché : pour les petites pêches comme celle de la truite ou de la perche se sera L à ML et pour plus de discrétion et de challenge UL. Pour la pêche du brochet on choisira entre M, MH, H ou encore XH et pour finir le sandre et le Black Bass avec une canne M.

Je préconise un couple de canne afin de pouvoir évoluer facilement et efficacement. Une canne light et une medium heavy permette d’agir dans diverses pêches.

3 L’action:

Lorsque l’on parle d’action d’une canne à pêche, on parle de l’évolution du blank (corps de canne en fibre de carbone) lors d’un lancer par exemple ! Celui-ci se pliera sur une distance plus ou moins grande suivant l’action.

a) Action de pointe ou fast en anglais : Le blank se plie que sur le dernier tiers de canne. La canne est rigide, le lancer est lointain.

b) Action semi parabolique ou regular en anglais : Le blank se pli sur les deux derniers tiers de la canne. Surement l’action la plus polyvalente !

c) Action parabolique ou slow : Le blank pli sur quasi toutes la longueur de la canne apportant une grande souplesse à l’ensemble.

L’action regular est préconisée pour les débutants n’ayant pas besoin de sensation précise mais plutôt besoin d’apprendre les rudiments du maniement d’un leurre par exemple !

4 La Longueur: 

Avant d’acheter son matériel de pêche, il est important de savoir pour quel type de pêche il sera destiné afin de choisir sa longueur. En effet pour une pêche du bord, il sera nécessaire de privilégié une canne assez longue alors qu’au contraire une pêche en bateau sera plus favorable à une canne courte, inférieur à 2 m par exemple ou grand max 2m20 tout comme en float tube ou la longueur a son importance.

L’achat d’une canne doit être réfléchi un minimum et être adapté à vos besoins !

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *